Lera Auerbach

Russie

Piano
Compositrice
Artiste visuel

La pianiste et compositrice russe Lera Auerbach commence la musique sous la houlette de sa mère. Enfant précoce, elle trouve rapidement sa voie et écrit son premier opéra – qui sera représenté dans plusieurs théâtres du pays – à l’âge de douze ans. En 1991, elle quitte la Russie pour s’établir aux Etats-Unis. C’est là qu’elle étudie, au sein de la prestigieuse Juilliard School de New-York, auprès de Joseph Kalichstein pour le piano et de Milton Babbit et Robert Beaser pour la composition ; ouverte à tout ce qui fait culture, elle fréquente également les bancs de l’Université de Columbia, où elle s’intéresse particulièrement à la littérature comparée.

La musique de Lera Auerbach semble de prime abord ancrée dans la grande tradition ; c’est que pour elle, il n’y a aucune contradiction entre l’usage de la tonalité ou des formes classiques et la recherche de nouveaux univers sonores ; l’auditeur attentif remarquera donc, sous ce manteau « classicisant », tout un monde de sonorités inhabituelles, très colorées, qui caractérisent son langage personnel.

Reconnue par ses pairs, Lera Auerbach est la première russe depuis Chostakovitch à être éditée par la prestigieuse maison Sikorski.

 

Site officielOfficial website

Participation aux concertsConcerts